Reportage dans la première ZAD créée en Ile de France

Gonesse - 13 février 2021 - Une semaine après l'implantation de la première ZAD d'Ile-de-France, c'est l'effervescence. Les militants s'organisent dans un froid mordant et la priorité est à la construction de dortoirs assez solides pour protéger tout le monde la nuit. Un chaîne de solidarité se met en place pour fournir aux habitants de la ZAD nourriture, produits d'hygiène, bois de chauffage, matériaux de construction et des bras pour construire le tout. Chacun aide comme il le veut et comme il le peut et est totalement libre dans l'action qu'il souhaite entreprendre dans le but commun de tenir jusqu'au bout.

Leurs revendications ? La sauvegarde des Terres de Gonesse, enclave agricole triangulaire coincée entre les aéroports du Bourget et de Roissy. Celle-ci convoitée par les promoteurs immobiliers pour y construire une immense zone commerciale et tertiaire baptisée Europa City qui serait reliée au Grand Paris par une gare de métro hors norme. Si le projet Europa City a été enterré par le Président Macron en personne en 2019, la gare, elle, demeure au programme et suscite l'inquiétude des riverains regroupés au sein du CPTG (Collectif Pour les Terres de Gonesse). Le collectif dénonce une gare perdue au milieu de nulle-part qui resterait le prétexte à la bétonisation du Triangle de Gonesse et défend le projet CARMA qui entend maintenir la vocation agricole de ces terres extrêmement fertiles.

Bienvenue sur la ZAD du Triangle.