Arnaud César Vilette

Photographe Reportage

​La photographie m'est venue il y a une dizaine d'années au fil des rencontres. J'ai appris les fondements du numérique et de l'argentique grâce à un club photo très amical du côté de Lens.

C'est avec mon premier reflex - un Nikon D90 d'occasion et qui me suis depuis des années et qui est encore dans mon sac à dos - que je réalise tout ce qu'il est possible d'exprimer en une fraction de seconde. L'objet devient rapidement l'alibi idéal pour étancher ma soif de découvertes et de rencontres.

Les voyages ne sont plus les mêmes et je prends plaisir à arpenter les rues, apprécier les paysages et je me surprends à discuter avec des gens que je n'aurais pas connu si je n'avais pas l'appareil en main.

Au fil des années, ma technique a évolué et s'est affirmée au point ou l'on suggère autour de moi que je devrais en faire quelque chose.

 

Je m'installe à Paris en 2017, et succombe très vite à l'appel des grands rassemblements sociaux qui tendent à devenir aussi nombreux qu'ils gagnent en violence.

Lors de la crise des gilets jaunes, je me suis aperçu que les images pouvaient être détournées de la réalité du terrain. Etant tout proche, j'y suis allé en spectateur, prenant des photos sans parti pris. Et après quelques mois, j'emmenais mon reflex pour couvrir toutes les manifestations parisiennes que je pouvais.

Le Photo Club de Paris-Val de Bièvres m'a accueilli en 2019. En intégrant ce club, j'ai pu confronter mon regard photographique avec d'autres adeptes, parfaire ma technique et m'ouvrir à d'autres sujets photographiques.

2020 est pour moi le point de départ de l'aventure de la photographie professionnelle. J'ai pour l'occasion fait l'acquisition d'un plein format Sony A7 II et d'éclairage de studio pour satisfaire les besoins les plus variés.

Ce portfolio est une fenêtre sur des univers qui me touchent. Il retrace des moments de vies, des ambiances, des lieux, des rencontres simples ou extraordinaires.